faye emerson

Aujourd’hui on se souvient bien peu de la belle Faye Emerson. Quel injuste dommage! La belle, élégante et racée, tantôt brune et tantôt blonde, aux sourcils haut relevés dignes d’une Maria Félix fut non seulement une créature sublime, une comédienne affûtée, une icone de mode et une grande dame de la télévision, mais elle connut également un destin luxueusement exceptionnel qui lui fit côtoyer de fort près les plus grands de son temps.

La belle naît en Louisiane le 8 Juillet 1917. Ses parents divorceront alors qu’elle n’est encore qu’une bambine de trois ans et elle suivra sa chère maman à qui elle est confiée lorsque celle-ci choisit de s’installer sous le climat moins humide de Californie. La petite famille s’installe à San Diego. Là où Faye grandira, ira au collège, se passionnera pour le théâtre et épousera un concessionnaire automobile. William Wallace Crawford le 29 Octobre 1938. Le 11 Juin 1940, la naissance d’un petit garçon viendra couronner la félicité conjugale du couple de San Diego.

Mais la jeune maman, toute comblée qu’elle soit n’en a pas relégué aux oubliettes son envie d’être actrice. Et à force d’envoyer ses photos aux départements casting des studios, elle décroche en 1941 un premier modeste contrat chez Warner. Dès l’année suivante elle divorce en obtenant la garde de son petit William.

faye-emerson

La jeune actrice devient comme il se doit une pin-up de l’Amérique en guerre même si elle n’a que peu d’intérêt pour les séances de « cheese-cake ». Son genre n’est pas dans le bikini froufroutant mais plutôt dans la robe de grand soir. Car Faye Emerson, en plus de sa beauté et de son talent, possède une qualité trop rare à Hollywood: celle de l’élégance. Est-ce cette élégance qui lui vaudra d’être invitée à quelques festivités officielles et d’y être non seulement présentée au président des Etats-Unis lui-même, Franklin Delanoo Roosevelt, mais d’y faire la conquête de son fils Eliott?

Le 3 Décembre 1944, Entre deux prises de son dernier film, « Hôtel Berlin », Faye épouse Eliott de sept ans son aîné et déjà nanti de deux ex femmes, devenant ainsi la belle-fille du président américain. La belle part à la conquête de la maison blanche après avoir conquis les studios hollywoodiens! On est habituellement peu féru d’actrices de cinéma à Washington, mais Faye sut faire la conquête de tous.

A commencer par sa belle-mère Eléanor Roosevelt qui s’entiche complètement de sa nouvelle belle-fille au point de trouver normal que l’on affrète un avion de l’armée uniquement pour qu’elle aille faire toiletter son caniche à Hollywood!

hedda hopper, errol flynn et faye emerson

Les factures de la nouvelle madame Roosevelt Jr feront trembler d’indignation les murs de la maison blanche et l’on songea furtivement à la dispendieuse Marie-Antoinette dont le train de vie avait pourtant l’air de celui d’une soubrette à côté de celui de Faye Roosevelt-Emerson! La belle n’apprécia guère que l’on fourre son nez dans ses dépenses en petites culottes et regagna offusquée les scènes de Broadway, emmenant dans son sillage parfumé son Eliott avec qui elle s’installa à Hyde Park!

Le couple Roosevelt divorça en 1950. Faye était devenue une des plus illustres actrices de télévision où chacune de ses apparitions faisait trembler le sceptre de reine des élégances dévolu jusqu’alors à Loretta Young soi-même!

faye emerson

Quelques mois après son divorce, le 12 Décembre 1950, elle se remarie avec le jeune chef d’orchestre Skitch Henderson, juste avant d’être élue « la plus passionnante personnalité féminine de la télévision 1951″  L’Amérique adore retrouver Faye Emerson sur son petit écran noir et blanc ou à la une des journaux lorsqu’elle en vint aux mains avec deux ivrognes qui l’importunaient dans un bar et qu’elle laissera KO sans avoir décoiffé son chignon ni cassé un ongle!

A la fin des années 50, Faye Emerson que rien ne semblait jamais devoir contrecarrer choisit cependant de se retirer en Suisse avant d’opter d’une manière définitive pour Palma de Majorque pour « Enfin me laisser grossir à l’abri des curieux » déclare-elle à un journaliste éberlué.

Recluse sur son île, elle y écrira ses mémoires mas choisira de ne jamais les publier ce qui est un des grands drames de ma vie.

Elle s’éteint le 9 Mars 1983, emportée par un cancer de l’estomac à 66 ans.

Faye Emerson est comme je vous le disais bien oubliée aujourd’hui…Quoique…

On l’ignore souvent, mais lorsqu’il fut question de créer un succédané d’Oscar » pour la télévision et qu’il fallut trouver un nom à ce nouvel « award », on choisit « Emmy », en souvenir ému et encore ébloui de cette femme époustouflante!

Celine Colassin

 

faye emerson

QUE VOIR?

1941: Affectueusement Vôtre:Avec Merle Oberon et Rita Hayworth

1941: The Nurse’s Secrets: Avec Lee Patrick et Julie Bishop

1942: Murder in the Big House: Avec Van Johnson

1942: Wild Bill Hickok Rides: Avec Constance Bennett et Bruce Cabot

1942: Lady Gangster: Avec Frank Wilcox et Julie Bishop

1943: Destination Tokyo: Avec Cary Grant et John Garfield

1943: Women at War (court métrage): Avec Marjorie Hoshelle

1944: Uncertain Glory: Avec Errol Flynn, Paul Lukas et Emilie Watson

1944: The Very Thought of You: Avec Eleanor Parker, Dennis Morgan et Andréa King

1944: Crime By Night: Avec Jane Wyman et Eleanor Parker

1944: Hollywood Canteen: Avec Bette Davis, John Garfield et les Andrews Sisters

1945: Hôtel Berlin: Avec Helmut Dantine, Raymond Massey et Peter Lorre

1945/ Danger Signal: Avec Zachary Scott

1950: Guilty Bystander: Avec Zachary Scott

1953: Main Street to Broadway: Avec Mary Murphy, Tallulah Bankhead et Ethel Barrymore

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

fab89 |
Pour tout les fans de "Gran... |
tout sur tout ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boy/prodessin/ciné-Bd
| cinemathequefrancaise
| loladu84mdr