cosetta greco

Autant le dire tout de suite, Cosetta Greco n’a aucun rapport de près ou de loin avec Juliette Greco. Le plus surprenant est donc qu’elles aient une très forte ressemblance. Tant physique que dans cette nonchalance désabusée qu’elles promèneront l’une et l’autre sur le monde leur vie durant.

Cosetta Greco vient au monde dans les Dolomites, à Trento dans le Haut Adige sous le patronyme de Césarisa Olivia Rossi le 8 Octobre 1930. Au pied de ses majestueuses montagnes, la jeune fille ne rêve que de Rome et de cinéma. Normal elle est née à peu de choses près en même temps que Cinecitta et elle grandit au rythme des luxueux tapages des divas mussoliniennes. Et puis un jour le petit miracle sans lequel une vie de jeune fille rêveuse ne vaut pas la peine qu’on se donne à la vivre: Un concours de jeunes talents pour enrichir le cinéma national! Cosetta a l’autorisation d’y tenter sa chance à condition d’être chaperonnée dans la capitale des vices et turpitudes par son frère Ornaldo.

Cosetta est ravissante, elle a 13 ans, une ravissante enfant, la mine boudeuse; déjà la nonchalance qui restera sa marque de fabrique. Elle obtient quelques petits rôles parfois guère plus probants que de simples figurations et toujours dans l’emploi de petites jeunes filles tristes et meurtries par la vie ou des amours impossibles pour de beaux jeunes premiers trop âgés pour elles. Elle connaît son premier petit succès personnel dans la version italienne des « Misérables » en 1948. Elle a 18 ans. la même année elle participe à sa première coproduction internationale et rejoint Gérard Philipe sur le plateau de « La Chartreuse de Parme ».

Étrangement, son frère qui ne l’avait accompagnée à Rome que contraint et forcé pour veiller sur sa juvénile personne y fera la rencontre d’un copain dont il sera très vite inséparable: un certain Federico Fellini. Le frère de Cosetta deviendra son assistant avant de lui-même passer à la mise en scène.

Cosetta n’est pas en reste! A la faveur de quelques coproductions internationales elle devient une vedette dès le début des années 50. Elle mène une carrière d’actrice populaire sans céder au tapage d’une Sophia Loren mais compense avec le choix judicieux de ses films, ses rôles dans les films et enfin ses metteurs en scène. En 1952 parce qu’elle visite Paris en compagnie de Gina Lollobrigida, la capitale est en émoi car il y a bien deux déesses du cinéma italien dans la capitale! En fait elles étaient trois avec la charmante Lia Amanda mais ca, par contre, les gazettes s’en fichèrent!

Cosette sera l’interprète de quelques grands noms dont Dino Risi, Mario Camerini, mais aussi Christian Jacque, Pabst ou Sacha Guitry!

Jeune femme de son époque , elle commettra aussi quelques disques lorsque ce sera devenu un incontournable de la mode pour les actrices et fera un joli mariage en blanc avec Mario Simica.

cosetta greco

Mais la mélancolie qu’elle affiche à l’écran n’est pas feinte. Cosetta, dieu sait pour quoi est triste dans l’âme alors même que sa vie est telle qu’elle n’avait pas osé la rêver. Un jour de 1967 sa dépression la submerge. Cosetta abandonne tout. Elle était pourtant devenue en plus d’être une vedette du cinéma et de la chanson, une gloire de la télévision et tenait le rôle de l’espionne Mata Hari dans la série éponyme

Elle reviendra, poussée par son frère honorer deux films, respectivement en 1969 et 1971 puis elle laissera l’anonymat engloutir son souvenir.

Elle s’éteint à Rome, le 14 juillet 2002 à l’âge de 71 ans.

Celine Colassin

cosetta greco

QUE VOIR?

1943: Addio, Amore! Avec Jacqueline Laurent et Clara Calamai

1948: Caccia all’uomo: Avec Gino Cervi

1948: La Chartreuse de Parme: Avec Renée Faure et Gerard Philipe

1949: La Sposa non può Attendere: Avec Gina Lollobrigida et Odile Versois

1951: La Città si Difende: Avec Gina Lollobrigida

1951: Le Cap de l’Espérance: Avec Edwige Feuillère et Frank Villard

1951: Napoleone: Avec Renato Rascel et Marisa Merlini

1952: La Nemica: Avec Elisa Cegani et Frank Latimore

1952: Il Brigante di Tacca del Lupo: Avec Amedeo Nazzari

1952: Le Ragazze di Piazza di Spagna: Avec Lucia Bose

1952: Art. 519 Codice Penale: Avec Henri Vidal

1952: Gli Eroi della Domenica: Avec Marcello Mastroianni et Raf Vallone

1953:Il Viale della Speranza: Avec Maria Pia Casilio et Marcello Mastroianni

1953: Scampolo 53: Avec Maria Fiore et Henri Vidal

1955: Napoleon: Avec Daniel Gélin

1969: Plagio: Avec Mita Medici et Alain Noury

1971: Lo Sceriffo di Rockspring: Avec Richard Harrison

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

fab89 |
Pour tout les fans de "Gran... |
tout sur tout ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boy/prodessin/ciné-Bd
| cinemathequefrancaise
| loladu84mdr