arlette-thomas-

Arlette Suzanne Thomas naît à Paris le 5 Novembre 1927.

Cette petite fille studieuse fut toujours la première de sa classe et choisit après avoir passé brillamment son BAC de suivre des études de journalisme. Personne ne sut pourquoi la demoiselle changea d’avis et choisit soudain de bifurquer vers le théâtre. Elle suivait les cours d’Henri Rollan depuis un an lorsque le destin frappa à sa porte. Il est habituel à l’époque que les élèves des cours d’art dramatique soient également les « doublures » de comédiens de renom, cela leur permet à la fois de se familiariser avec l’univers du théâtre et de se faire quelque argent de poche. Le téléphone sonna donc en pleine nuit dans la chambre de bonne qu’occupait Arlette.

Hélène Vita était tombée malade, et dès le lendemain, Arlette devait la remplacer dans « La ménagerie de verre » au Vieux Colombier.

Hélène étant de constitution robuste et pas du genre à se pâmer pour une piqûre de moustique, Arlette avait à peine survolé le texte, il lui restait la fin de la nuit pour le connaître, la journée pour répéter, le soir elle jouerait! Tétanisée d’effroi en montant sur scène, Arlette en descendit certaine d’avoir trouvé sa voie, jamais elle ne ferait un autre métier. Les contrats et les corbeilles d’orchidées n’envahirent pas pour autant sa loge, et l’aventure de la Ménagerie terminée, Arlette se trouva un autre emploi de doublure: celui de Danièle Delorme qui jouait « Bonsoir Denis ». Danièle Delorme qui…tomba malade!

Arlette Thomas

Après ces deux exploits plutôt sportifs, Arlette fit enfin ses « propres débuts » en Juin 1947 au théâtre de l’Oeuvre dans « La Voix de la Tourterelle » La pièce n’est programmée qu’un mois, une « fin de saison ». Arlette s’y taille un joli succès, la presse relaye l’apparition de cette nouvelle venue au pays des planches et des rideaux rouges.

Un soir elle joue devant Jean Grémillion. Le réalisateur, impressionné par Arlette la signe pour son prochain film « Le Printemps de la Liberté », film qui ne se fera pas. Deux ans plus tard, Grémillion n’a pas oublié son coup de cœur pour la jolie Arlette et l’invite sur son film « Pattes Blanches » pour y incarner Mimi…la bossue!

La jeune actrice fut très remarquée, de même que son jeune partenaire, Michel Bouquet qui faisait là, lui aussi, ses débuts à l’écran. Les comparaisons fleurirent, on admira en Arlette une nouvelle Cécile Aubry, une nouvelle Danielle Delorme, une nouvelle Andrée Clément. « Une nouvelle grande personnalité de l’écran français et terriblement ravissante » Quand on sait qu’elle jouait une petite bossue dans le film, le compliment ne manque pas d’attraits! Le tournage de « Pattes Blanches » n’était pas terminé qu’elle avait déjà signé pour le prochain film de Georges Lampin: « Le Paradis des Pilotes Perdus »

Mais la vraie vocation d’Arlette c’est le théâtre, préférant définitivement les planches aux caméras.

Une des particularités de la jolie Arlette est un timbre de voix très juvénile qui fait merveille dans les pièces de théâtre jouées pour la radio dont le succès est à son comble durant les années 50. Elle sera la voix de Titi et celle de Calimero, devenue avec Martine Sarcey une reine du doublage, elle est la voix française de Shirley MacLaine. Toute cette activité fébrile lui laisse le temps d’épouser l’auteur Jacques Jolivet et d’être maman de Pierre, Jean et Marc Jolivet, sa fille Françoise est devenue elle aussi une des reines incontournables du doublage.

Le 13 mai 2015, Arlette s’éteint dans sa 87ème année.

Celine Colassin

 

arlette thomas

QUE VOIR?

1946: Le pays sans étoiles: Avec Jany Holt, Gérard Philipe et Pierre Brasseur

1949: Pattes Blanches: Avec Suzy Delair et Michel Bouquet

1949: Le Paradis des Pilotes Perdus: Avec Andrée Debar Henri Vidal et Michel Auclair

1950: L’Etrange Madame X: Avec Henri Vidal, Michèle Morgan et Roland Lesaffre

1954: Huis Clos: Avec Arletty et Gaby Sylvia

1955: Les Grandes Manœuvres: Avec Michèle Morgan, Gérard Philippe et Brigitte Bardot

1958: L’Eau Vive: Avec Pascale Audret

2000: Tanguy: Avec Sabine Azema et André Dussolier

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

fab89 |
Pour tout les fans de "Gran... |
tout sur tout ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boy/prodessin/ciné-Bd
| cinemathequefrancaise
| loladu84mdr