andrea parisy

Andréa Parisy est souvent considérée comme ayant eu les mêmes débuts que Pascale Petit.

L’une et l’autre ont littéralement « explosé » avec le film pseudo nouvelle vague de Marcel Carné « Les Tricheurs »

Carné se vantant d’avoir découvert  les stars de demain encore inconnues la veille comme s’il était allé au marché chercher des pommes et des salades et choisi les produits  les plus frais. C’était oublier un peu vite, ou en tout cas feindre d’ignorer, qu’Andréa Parisy à qui il confie un rôle de nymphomane désabusée piétinait déjà dans les génériques des films français depuis 1953! Et ce sous son véritable patronyme d’Andréa Parizy.

Andréa Parizy naît sous le patronyme complet d’Andrée Marcelle Henriette Parizy, le 4 Décembre 1935 à Levallois Perret. On ne saura rien de plus sur les jeunes années et les débuts d’Andréa. D’abord elle n’est pas de ces pin-up fracassantes qui telle Bardot ont  immédiatement enchanté les gazettes, les calendriers et les colonnes des petits potins parisiens. Le public sachant déjà tout d’elles y compris leur plat préféré et le nom de leur caniche avant qu’elles n’aient tourné le moindre film.

andrea parisy

Ensuite, lancée par « Les Tricheurs », c’est elle qui ne trouvera plus utile d’alimenter ces mêmes gazettes, ces mêmes potins et surtout orner ces mêmes calendriers! Andréa Parisy pourrait être l’ultime bourgeoise du cinéma avant Deneuve s’il n’y avait ce grain de folie qui fait d’elle une créature distinguée, certes mais solidement perchée! Une silhouette très « Rue de la Paix », une garde-robe probablement Dior à moins que Chanel ou Balenciaga…Et puis la voilà dans « Le Petit Baigneur » ou dans « La Grande Vadrouille » avec Louis de Funès! La voilà tenant la dragée haute aux routiers du sud dans « 100.000 Dollars au Soleil »!

Mais qui est donc cette Andréa Parisy? Et bien on ne le saura pas!

D’ailleurs pour brouiller les pistes, elle avait giclé du tournage du « Petit Baigneur » avec de Funès à celui de « Mayerling » avec Catherine Deneuve, Omar Sharif et Ava Gardner! Trois petits tours de valse guindée plus loin, elle était dans « Slogan » avec Serge Gainsbourg et Jane Birkin! C’est Gainsbourg qui incarnant un publiciste dandy a qui tout réussi la choisit pour être son épouse très collet monté dans le film. Et s’il la trompe et puis la quitte pour Birkin qui doit insister beaucoup, il ne cesse plus de la regretter tout du long. Pris au piège par sa juvénile buveuse de thé, il la présente à toutes ses relations comme « une petite briseuse de ménage »

Tout ca dans la même année! Après elle ne tournera plus que trois films en 30 ans! La dame semble-il avait fait le tour du sujet et préférait désormais le théâtre!

J’aimerais pouvoir épiloguer, deviser, spéculer sur l’actrice comme sur la dame mais qu’en dire? Elle fut muette comme une tombe durant ses dix années de règne. On ne sut rien ni d’elle ni de sa vie. A peine sut-on sa liaison avec un Charles Aznavour déjà très marié.

On ne sut pas sa maladie. On sut sa fin, le 27 Avril 2014 à l’âge de 78 ans.

Alors si je trouvais quelque chose à dire de judicieux à propos d’Andréa Parisy, ce serait de quitter les pages de ce blog (momentanément bien sûr!) pour voir où revoir « Les bons vivants » Andréa y est la vedette jubilatoire d’un sketch au tribunal avec Bernard Blier! Elle y joue une ancienne pensionnaire de maison close devenue richissime et baronne; poursuivant en justice Jean Lefèbvre qui l’a cambriolée. Il a volé sa joaillerie, certes mais surtout sa lanterne qui signalait autrefois son bordel aux passants. Son plus cher souvenir!

Celine Colassin

andrea parisy

QUE VOIR ?

1953: Les Compagnes de la Nuit: Avec Françoise Arnoul et Nicole Maurey

1953: Boum sur Paris: Avec Danielle Godet et Jacques Pills

1955: Futures Vedettes: Avec Brigitte Bardot, Isabelle Pia et Jean Marais

1958: Les Tricheurs: Avec Jacques Charrier et Pascale Petit

1959: 125 Rue Montmartre: Avec Lino Ventura

1962: Portrait robot: Avec Maurice Ronet

1962: Les Petits Matins: Avec Lino Ventura et Darry Cowl

1963: Dragées au Poivre: Avec Guy Bedos et Jean-Paul Belmondo

1964: Cent Mille Dollars au Soleil: Avec Jean-Paul Belmondo et Lino Ventura

1965: Les Bons Vivants: Avec Bernard Blier et Jean Lefèbvre

1966: La Grande Vadrouille: Avec Louis de Funès et Bourvil

1968: Le Petit Baigneur: Avec Louis de Funès

1968: Mayerling: Avec Catherine Deneuve, Ava Gardner et Omar Sharif

1969: Slogan: Avec Serge Gainsbourg

1979: La Gueule de l’Autre: Avec Jean Poiret et Michel Serrault

1999: Pas de Scandale: Avec Isabelle Huppert et Fabrice Lucchini

 

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

fab89 |
Pour tout les fans de "Gran... |
tout sur tout ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boy/prodessin/ciné-Bd
| cinemathequefrancaise
| loladu84mdr